Histoire locale –Morainvilliers

 Raymond Poignant, qui est né et a habité Morainvilliers durant de longues années, a laissé plusieurs articles écrits dans différents bulletins d'Histoire d'Orgeval :

  • Les deux libérations de Morainvilliers  19 - 25 août 1944 : Bulletin n° 8 - 2003.
  • Morainvilliers, par l'abbé Bellet : Bulletin n° 9 - 2004.
  • 50 ans de vie municipale à Morainvilliers : Bulletin n° 10 - 2005.
  • Histoire de la boulangerie de Morainvilliers : Bulletin n° 11 - 2006.
  • Monographie de l'instituteur de Morainvilliers : Bulletin n° 12 - 2007.
  • L'école de Morainviliers vers 1920-1930 : Bulletin n° 13 - 2008.

Son épouse Gisèle Poignant a écrit récemment un article sur:  Le retour du bas-relief de saint Roch à l'église de Morainvilliers : Bulletin n° 26 - 2021.

 

 I - Château et chapelle de Bures

 

Grille 1      Chateau 2          Hebergement3                                             

                              Grille d'entrée et Château de Bures                                                       Hébergement face au château

                                                                                                                                       mitoyen avec la chapelle.

        

       

 

Chapelle 4      Chapelle 6   

          Intérieur de la chapelle de Bures                    Hébergement, côté intérieur de la propriété

 

Jusqu'au début des années 2000, le château de Bures était un centre de formation de l'EDF, et l'hébergement lui faisant face en faisait partie. 

 

 

   

La chapelle de bures

La chapelle de Bures a été construite par Alphonse Doré sur la demande du propriétaire du château de Bures, madame Withcomb, épouse d'un américain. Cette personne avait promis solennellement de donner la chapelle à la commune pour servir au service paroissial de Bures, mais elle est décédée en 1921 sans avoir rédigé de testament, et la chapelle comme le château ont changé de propriétaire. Elle est maintenant propriété privée.

Imitant intérieurement le roman, la chapelle est plutôt vide et peu meublée. Le chemin de croix est récent, seulement composé de petites croix. Il fut érigé et béni à la suite d’un mandement de Mgr Roland Gosselin, en date du 10 juillet 1941.

(Voir Bulletin Histoire d'Orgeval n° 9 - 2004 - Morainvilliers par l'abbé Bellet).

 

 

Chapelle de Bures vers 1900

 

 

II - Eglise Saint-Léger de Morainvilliers

L'église de Morainvilliers est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1937.

Le bâtiment date des XIIe, XVe et XVIe siècles.

L'ancien autel en bois représentant saint Roch avait été descendu dans l'église d'Orgeval et accroché dans la chapelle sainte Geneviève, face à l'autel. Pour l'installation du tableau du Reniement de saint Pierre restauré dans l'église d'Orgeval, l'ancien autel de Morainvilliers a été enlevé et sera remis dans son église d'origine, vraisemblablement sur le mur du fond.

 

(Voir Bulletins Histoire d'Orgeval nos 9 et 26).

 

Clef de voute                                                                                 Vierge

         Clef de voûte du chœur                                                                                     Vierge à l'enfant.

                                                                                                                Sur le socle : armoiries des Morainvilliers

                                                                                                           « Cet écu est celui de la famille de Morainvilliers :

                                                                                                                d’argent à neuf merlettes de sable 3 3 2 1 ».

 

                                                                      1663 eglise st leger

                                                                                              Eglise Saint-Léger de Morainvilliers

 

 

Autel st roch 4

 

Ancien autel saint Roch de l'église de Morainvilliers, ici dans la chapelle sainte Geneviève de l'église d'Orgeval.

 

Cliquez ici pour voir les photos